14 janvier 1892, déraillement, gare de Gadagne : Différence entre versions

De WikiPLM
Aller à : navigation, rechercher
(Page créée avec « ==Circonstances de l’accident== * '''Avignon, 14 janvier.''' ''Le train n°363 est parti d'Avignon à huit heures quarante-cinq pour Cavaillon, où il a son point d'ar... »)
 
(Aucune différence)

Version actuelle datée du 13 février 2020 à 16:05

Circonstances de l’accident

  • Avignon, 14 janvier.

Le train n°363 est parti d'Avignon à huit heures quarante-cinq pour Cavaillon, où il a son point d'arrêt définitif. En quittant la gare de Saint-Saturnin-d'Avignon, il se dirigeait à toute vapeur sur celle de Gadagne pour gagner quelques minutes de retard qu'il avait. Pendant qu'il passait la borne kilométrique 14.500 de la ligne, une violente secousse a ébranlé tout à coup le train. En même temps une grêle de pierres soulevées du ballast retombait sur les voitures avec un fracas épouvantable. Le mécanicien a stoppé aussitôt et, quelques secondes après, le train s'arrêtait en pleine ligne. La locomotive avait quitté les rails et toutes les voitures du train entraînées par elle avaient également déraillé. Heureusement il n'y avait aucun accident de personnes. Quelques voyageurs, quoique violemment secoués, en avaient été quittes pour la peur. Le chef de la gare de Gadagne a demandé aussitôt un train de secours pour relever le matériel du train. Ce dernier est arrivé une heure après avec de nombreuses équipes d'ouvriers, qui se sont mises à l’œuvre. La circulation sur cette ligne, qui est à voie unique, a été interrompue pendant une partie de la journée. Une enquête est ouverte pour rechercher les causes de ce déraillement qui sont encore totalement inconnues.

Journal L'Intransigeant 16-1-1892 (Collection BNF Gallica).

Photos et cartes postales

Croquis et plans