Avignon : Différence entre versions

De WikiPLM
Aller à : navigation, rechercher
(Divers)
(Divers)
 
(7 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 71 : Ligne 71 :
  
 
==Divers==
 
==Divers==
 +
*[[14 janvier 1883, le dernier train de Léon Gambetta, de Paris à Nice]].
 +
*[[8 avril 1883, incendie, gare PV Avignon]].
 
*[[4 février 1885, collision, gare Avignon]].
 
*[[4 février 1885, collision, gare Avignon]].
 +
*[[17 juillet 1885, évasion de prisonniers convoyés en gare d'Avignon]].
 +
*[[26 août 1885, le dernier voyage de l'amiral Courbet de Hyères à Abbeville]].
 
*[[24 janvier 1888, agression entre Avignon et Tarascon]].
 
*[[24 janvier 1888, agression entre Avignon et Tarascon]].
 +
*[[14 mai 1888, accident de travail, Avignon]].
 +
*[[12 juillet 1892, tamponnement, gare d'Avignon]].
 
*Collision du [[4 mars 1898, Avignon]].
 
*Collision du [[4 mars 1898, Avignon]].
 
*[[1 juillet 1900, tentative de suicide, Tarascon]].
 
*[[1 juillet 1900, tentative de suicide, Tarascon]].
 +
*[[5 août 1909, suicide, près d'Avignon]].
 +
*[[16 octobre 1909, accident de travail, gare d'Avignon]].
 
*Accident du [[12 août 1934, Avignon]].
 
*Accident du [[12 août 1934, Avignon]].

Version actuelle datée du 20 mars 2020 à 11:07

Généralités

Liens vers les brochures sous format pdf

  • Lettre complète [[1]]

Informations principales

  • Date ouverture : 1849
  • Point kilométrique à partir de Paris : 741.345
  • Point kilométrique à partir Pont-d'Avignon: 4.828
  • Altitude : 22.64

Evolutions marquantes :

Une construction en trois étapes

Un premier embarcadère provisoire est installé en 1849. Il constitue le terminus de la ligne de Marseille (Qui dans un premier temps est en cul de sac en gare de Rognonas, sur l'autre rive de la Durance - Mise en exploitation Rognonas-St Chamas, le 18 octobre 1847).

Lors de l'étude de la liaison entre la ligne en provenance de Lyon (en construction) et celle de Marseille (en exploitation), divers emplacements sont étudiés pour la gare définitive. C'est finalement le contournement de la ville par l'Est (sauvant ainsi un partie des remparts de la destruction, grâce à la persévérance de Prosper Mérimée) qui est retenu avec une gare implantée au quartier saint-Michel. Le Bâtiment principal sera construit parallèlement au bâtiment des invalides et son axe situé en face de celui de la rue des vieilles études (Qui sera par la suite transformée en avenue haussmannienne... La rue de la République). Après d'importants travaux de construction (grandes longueur de voie en remblais), la jonction entre Lyon et Marseille est réalisée et le premier train entre en gare le 29 juin 1854. La gare comprend un bâtiment de type LLM à 5 portes, avec des annexes, un abri pour les voyageurs, une remise pour les voitures et unes pour les machines en feu, des locaux pour la messagerie, un quai pour les chaises de postes et deux trottoirs. Une gare pour les marchandises est implantée approximativement là où se trouvait l'embarcadère provisoire. Elle comprend un quai couvert, un quai découvert, ainsi qu'un grand service pour les charbons.

La construction de la ligne des Alpes (Ligne de Gap) entraine une profonde transformation de la gare.

  • Les installations originelles sont purement et simplement rasées! Seuls quelques éléments des fondations du B.V. sont conservés pour y établir la nouvelle construction. La longueur du nouvel édifice est portée à 109,80 m (48 m pour le bâtiment originel).
  • Une annexe de même longueur est installée de l'autre côté des voies. Elle est destinée à recevoir le bureau du commissaire ainsi que diverses pièces pour le service.
  • Y sont adjoints une remise pour quatre machines, une remise pour 10 voitures, un réservoir à eau et ses dépendances...
  • Une halle vitrée, d'une superficie de 3 170 m2 est placée au-dessus des voies et trottoirs entre ces deux bâtiments. Entre le B.V. et l'annexe les 2 voies principales sont posées ainsi que 2 réservées à la ligne des Alpes.
  • Ces groupes de voies sont contiguës à des trottoirs placés de part et d'autre et séparés par un trottoir central de 5 m de large.
  • A la suite du B.V. sont établis des lieux d'aisance et un trottoir de 55 m (couvert sur 30) destiné au service de la messagerie, lui-même rattaché au quai à chaises de poste...
  • Un quai à coke établi entre 2 voies spéciales de garage coté Marseille complète le dispositif.
  • Il n'est toutefois pas prévu, à l'occasion de ces profonds remaniements, d'installer une voie spécifique destinée au futur embranchement de Carpentras, ni d'agrandir de façon importante les installations du dépôt des machines. A l'opposé, les ouvrages enjambant les voies routières de part et d'autre de la gare sonttotalement repris.

Les travaux entamés en 1866 et terminés en 1870.


Implantation sur la ligne et Plans des voies

Photos ou cartes postales des bâtiments

Plans des bâtiments

Historique détaillé

Divers